Cette soupe de plastique qui forme le 7ème Continent

Le bateau de l’expédition “7ème continent” était le 17 juillet 2018 sur le Vieux-Port de Marseille, en face de la Mairie. Marie-France Bernard, Seconde à bord, nous détaille sa mission en vidéo. (Images de Nèle Grizard)

Par R. Chape / Maritima.Info

On appelle les zones d’accumulation de plastique le septième continent. Cette appellation vient de l’étendue de ces zones, de la taille d’un continent, et non du fait que l’on peut marcher dessus. En fait, le 7ème continent ressemblerait plutôt à une soupe de plastique. Les déchets plastiques déversés dans la mer entament une longue dérive.? Sous l’effet de la rotation de la Terre, les courants marins créent ce que l’on appelle des gyres océaniques. Ces énormes tourbillons tournent dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hémisphère Nord, et en sens inverse dans l’hémisphère Sud. Tôt ou tard, les déchets plastiques se retrouvent piégés dans ces gyres.

Les 5 principaux gyres se trouvent dans l’Atlantique Nord et Sud, le Pacifique Nord et Sud et dans l’océan indien. On y retrouve surtout des morceaux de plastique de 1 à 2 mm (nommés microplastiques). Le plastique que l’on retrouve à la surface des océans est surtout du polyéthylène (de 80 à 90%) et aussi un peu de polypropylène. Le polyéthylène (PE) est beaucoup utilisé dans le secteur de l’emballage. Par action du rayonnement solaire et abrasion par les vagues tous ces objets de taille diverses se fragmentent pour finir dans les gyres sous forme de paillettes de quelques millimètres, les microplastiques.?

Malgré un intérêt croissant de la communauté scientifique sur cette problématique, l’impact de cette pollution sur l’équilibre des écosystèmes marins n’est pas encore pleinement évalué. Pour amener des éléments de compréhension l’expédition “7ème continent” mène une approche pluridisciplinaire pour mieux sensibiliser le public.

Laisser un commentaire

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :