Oceans, nouveau label belge, positivise le sens de ‘nager dans le plastique’ | L’Echo

Les imprimés font référence aux problèmes liés à la pollution du plastique dans les océans: mini-bouteilles en plastique dans des tortues ou squelettes de poisson. © rv

Par Klaar Wauters

Les imprimés font référence aux problèmes liés à la pollution du plastique dans les océans: mini-bouteilles en plastique dans des tortues ou squelettes de poisson. © rv
Les imprimés font référence aux problèmes liés à la pollution du plastique dans les océans: mini-bouteilles en plastique dans des tortues ou squelettes de poisson. © rv

Il fai­sait car­rière dans le monde fi­nan­cier, mais res­sen­tait le be­soin de par­ti­ci­per à un pro­jet ‘green’. Thi­bault Del­barge a donc lancé Oceans, une col­lec­tion de shorts de bain, fa­bri­qués à par­tir de dé­chets plas­tiques. “Pour ma gé­né­ra­tion, c’est na­tu­rel de prendre des ini­tia­tives pour l’en­vi­ron­ne­ment.”

On parle beau­coup des dé­chets en plas­tique dans les océans pour le mo­ment. “WTF are you doing to my oceans?”: le chan­teur Phar­rell Williams n’y est pas allé par quatre che­mins il y a deux ans, lors du lan­ce­ment de la col­lec­tion ‘G-Star Raw for the Oceans’. Mal­gré des chiffres alar­mants, la quan­tité de dé­chets ne fait qu’aug­men­ter: chaque année, 8 mil­lions de tonnes de plas­tique se re­trouvent dans les eaux des océans. Les do­cu­men­taires épou­van­tables et les nou­velles quelque peu flip­pantes sont re­layées par la presse, et se suivent sans nous épar­gner. Ré­cem­ment, en Thaï­lande, une ba­leine est morte après avoir avalé huit (!) kilos de plas­tique.

Heu­reu­se­ment, en marge de cette réa­lité et de l’in­di­gna­tion qu’elle sus­cite, cer­tains agissent, tant au ni­veau mon­dial que local. Entre l’ini­tia­tive fla­mande ‘Mei Plas­tic­vrij’ (mai sans plas­tique) et les dé­bats au ni­veau eu­ro­péen sur l’in­ter­dic­tion des pailles, des co­tons-tiges et des cou­verts je­tables, le Belge Thi­bault Del­barge a lancé une marque, Oceans, ban­nière d’une pre­mière col­lec­tion de shorts de bain dont le tissu est fa­bri­qué à 100% avec du plas­tique re­cy­clé. In­no­vant, pas ré­vo­lu­tion­naire, mais utile.

Laisser un commentaire

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :