Voyage. Un tour du monde contre la pollution des océans

Morgann Bouhallier et Jimmy Cazenave sur le pont d’Ulysse, dans le port de Saint-Malo.

Pour lutter contre la pollution des océans, Morgann Bouhallier et Jimmy Cazenave partent pour un tour du monde à bord de leur voilier /Ulysse.

Morgann Bouhallier et Jimmy Cazenave sur le pont d’Ulysse, dans le port de Saint-Malo.
Morgann Bouhallier et Jimmy Cazenave sur le pont d’Ulysse, dans le port de Saint-Malo.

Qu’est-ce que l’Echo d’Ulysse ?

Nous avons créé l’association Echo d’Ulysse dans le but d’effectuer un voyage autour du monde en voilier, avec l’objectif zéro déchets. Ulysse, c’est notre voilier, un Ketch de 11,75 m, un vieux bonhomme des années 1970 que nous avons restauré et sécurisé tout en menant une réflexion par rapport à l’objectif zéro déchets. Écho, c’est parce que nous sommes porteurs d’un message…

Qu’est-ce qui vous pousse à ce défi ?

Nous sommes tous les deux sensibles à l’environnement ; Jimmy a participé, à titre professionnel, à des écoconstructions et Morgann a sensibilisé à l’écologie les jeunes enfants qu’elle encadre en tant qu’éducatrice. Nous avons pris conscience de l’importance de la pollution des océans par le plastique ; il faut que chacun repense sa consommation de plastique : ce sera notre fil rouge durant ce tour du monde.

Quels sont vos partenaires ?

Nous avons conclu un partenariat scientifique avec Ifremer, pour lequel nous effectuerons des mesures. Les enfants d’une école primaire de Saint Briac vont nous suivre pendant une année, c’est une façon de les sensibiliser à la pollution maritime. Nous posterons des tutoriels sur internet sur les thèmes : comment fabriquer soi-même ses produits d’entretien, comment procédons-nous sur le bateau, et aussi comment vivre sans produire de déchets… Enfin, nous avons rencontré des associations locales impliquées dans les problèmes environnementaux.

Quel est votre périple ?

Nous partons fin septembre ; des escales sont programmées au Portugal, au Maroc, au Cap Vert, au Brésil, aux Antilles, puis nous emprunterons le canal de Panama, et puis… Notre mission durera entre un et deux ans, mais il est probable que nous naviguerons plus longtemps !

Laisser un commentaire

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :